Dès 1982, la ville d’Oulu situé à proximité du cercle polaire, a crée son parc technologique dédié aux nouvelles technologies de l’information. Aujourd’hui, Technopolis rassemble plus de 110 société...

Dès 1982, la ville d’Oulu situé à proximité du cercle polaire, a crée son parc technologique dédié aux nouvelles technologies de l’information. Aujourd’hui, Technopolis rassemble plus de 110 sociétés employant plus de 2 300 personnes. Il est un des leader européen dans le domaine des télécommunications, secteur représentant 25 % des exportations finlandaises, soit près de 35 milliards de marks finlandais. Risto Parjanne, le maire d’Oulu explique “le taux de croissance de la ville est étroitement lié à celui de Technopolis. Aujourd’hui, les compagnies du secteur se bousculent pour s’implanter chez nous car nous possédons le savoir-faire et les infrastructures”. Autour de l’Université, la deuxième de Finlande derrière Helsinki, Oulu a favorisé l’implantation du centre de recherche VTT électronique, spécialisé dans les télécommunications. Cette Silicon Valley de l’Arctique a attiré très vite de nombreuses entreprises. Nokia y possède notamment sa plus grande unité de recherche et développement du monde. De nombreuses petites entreprises sont également venues s’implanter sur ce site dont le chiffre d’affaires “devrait atteindre 51 millions de marks finlandais en 1998 et 73 millions en 1999”. Un second parc, Mediapolis, dédié aux biotechnologies rassemble pour sa part une cinquantaine de sociétés. Un troisième parc Micropolis est lui consacré aux semi-conducteurs. Propriétaire de la quasi-totalité des bâtiments, la municipalité d’Oulu détient 44 % de Technopolis “nous fournissons aux entreprises des locaux entièrement équipés et nous les aidons ensuite à s’implanter sur leur marché”. (Le Figaro 12-13/12/1998)