Pour l'éditeur français, l'évolutivité des usines de paiement ainsi que la maîtrise de leur coût nécessite de mêler des fonctions financières avec des techniques d'intégration d'applications et de processus...

Pour l'éditeur français, l'évolutivité des usines de paiement ainsi que la maîtrise de leur coût nécessite de mêler des fonctions financières avec des techniques d'intégration d'applications et de processus.
 
Sous la gamme Synchrony d'Axway sont regroupés aussi bien des outils génériques que des solutions pour la finance (AccountingIntegrator, Synchrony for SWIFTNet ou SWIFTNet Funds...). Celles-ci concernent les flux et processus au sein des banques et des entreprises mais aussi certains besoins particuliers comme la sécurité, le repérage de doublons, ou la conformité règlementaire. L'éditeur estime qu'il est nécessaire de mixer des outils d'intégration d'applications avec des fonctions financières. Dans le cas contraire, les solutions ne peuvent pas répondre aux problématiques auxquels les systèmes de paiement doivent faire face.
 
SEPA, un catalyseur
 
"Construits au fil des années sans réelle coordination, ils atteignent aujourd'hui leurs limites, et posent des problèmes de coûts", affirme Laurent Ménard, V.P Financial Solutions chez Axway. Leur manque d'évolutivité pose également problème. C'est là que la directive SEPA peut être bénéfique, en agissant comme un catalyseur, tout en permettant une approche progressive. Ainsi, le recours à un Payment Hub aide à la mise en place d'un processus d'exécution des services de paiement. Il autorise en outre le contrôle de l'exécution du processus de paiement au niveau du back office, mais aussi des processus collaboratifs entre les clients, les banques et les PEACH.
 
Plus d'agilité et de flexibilité
 
Pour une mise en œuvre harmonieuse d'un paiement hub, il est nécessaire de poser l'architecture en ajout des solutions existantes, d'identifier un usage pilote, de compléter le paramétrage (processus collaboratifs, formats...), de créer ou compléter les processus métiers, d'étudier puis intégrer les services métiers existants ou encore d'effectuer un bilan avant généralisation progressive tout cela avec une maîtrise de la méthode, garante de l’agilité et de la flexibilité de la solution. La version 1 de Synchrony for Payment Hub devrait être disponible pour juillet 2007, et prendre en compte les formats SEPA. La solution évoluera ensuite par versions successives, avec l'ajout de pré-paramétrages complémentaires et de partenariats au niveau des services métiers.

(Atelier groupe BNP Paribas – 02/07/2007)