L’activité télécoms a généré un chiffre d’affaires de 8 milliards d’euros, en hausse de 8 % pro forma par rapport à 2000. L’EBIDTA s’élève à 2,5 milliards d’euros (+ 49 % pro forma). Hormis ...

L’activité télécoms a généré un chiffre d’affaires de 8 milliards d’euros, en hausse de 8 % pro forma par rapport à 2000. L’EBIDTA s’élève à 2,5 milliards d’euros (+ 49 % pro forma). Hormis l’acquisition récente de Maroc Telecom, consolidée au 2ème trimestre 2001, le chiffre d’affaires progresse de 26 % et l’EBITDA de 56 %. L’EBITDA de SFR progresse de 50 % et le chiffre d’affaires de plus de 20 % grâce à une augmentation de 24 % de sa clientèle, à la progression de sa part, en brut et en net, des nouveaux clients de la téléphonie mobile et à une hausse du revenu moyen par utilisateur en post-payé (+ 1 %) et en pré-payé (+ 4 %). Les SMS ont aussi contribué à l’amélioration des résultats de 2001. Les clients de SFR ont envoyé près d’un milliard de SMS en 2001. Fin décembre 2001, SFR totalisait 12,6 millions de clients, soit 2,5 millions de plus qu’en 2000. Sa part de marché était de 34 %. En 2001, l’activité de téléphonie fixe de Cegetel a cru d’environ 61 % et a réduit ses pertes d’EBITDA. Fin décembre 2001, Cegetel comptait 2,9 millions de lignes fixes, dont 45 % de lignes pré-sélectionnées, soit 500 000 de plus qu’en 2000. Le chiffre d’affaires généré par Vivendi Universal Net, l’activité Internet du groupe, progresse de 37 % en 2001. Les pertes nettes sont stables. La consolidation de tous les actifs Internet aux Etats-Unis au sein de VUNet USA a permis la restructuration des activités de musique, de jeux et d’éducation en ligne. L’EBITDA de Flipside et d’Education.com US s’améliore fortement. Toutefois, les pertes liées au démarrage de GetMusic neutralise cette amélioration. Grâce essentiellement à la réduction des coûts, l’EBITDA de MP3.com augmente fortement. Au cours de l’exercice, Vivendi Universal a fermé en Europe la joint-venture et les participations @viso. Le groupe annonce la cessation d’activité prochaine de Ad2One. Plusieurs filiales ont mis en œuvre des réductions d’effectifs, notamment Divento, Scoot France & Benelux, eBrands ainsi que Flipside Europe, à la suite de l’acquisition de Uproar. Vizzavi totalisait 6,5 millions de clients enregistrés dans huit pays fin 2001. Les résultats 2002 et au-delà devraient bénéficier de l’amélioration du modèle économique ainsi que du programme de réduction des coûts sur toute l’Europe, comprenant une réduction des effectifs annoncée de 100 personnes. Le groupe se concentre, au total, sur le développement d’activités Internet basées sur les modèles économiques proches de ceux de ses métiers de base, le divertissement et l’éducation. Les offres grand public hors PC et multi-accès sont tout particulièrement privilégiées. (Christine Weissrock – Atelier BNP Paribas – 13/03/2002)