Les opérateurs mobiles commencent à s'intéresser la VoIP! Selon Reuters, Vodafone a présenté lors du CeBITde Hanovre une nouvelle solution d'appel, baptisée Starfish, qui permet de téléphoner à partir...

Les opérateurs mobiles commencent à s'intéresser la VoIP! Selon Reuters, Vodafone a présenté lors du CeBITde Hanovre une nouvelle solution d'appel, baptisée Starfish, qui permet de téléphoner à partir d'Internet et du logiciel de téléphonie sur IP Skype.
 
Avec cette application, l'utilisateur peut visualiser une liste de contacts enregistrée sur différents groupes de discussion ou logiciels de communication via Internet comme MSN, Skype, AOL ou Yahoo!. Il peut alors leur envoyer des messages ou leur passer des appels sur le principe de la téléphonie sur IP.
 
En effet, le système passe d'abord sur le réseau GSM pour obtenir une connexion, puis bascule sur le réseau Internet. L'idée est intéressante mais, petit bémol, Vodafone n'a pas précisé si l'application serait commercialisée. Le service pourrait en effet nuire à ses offres traditionnelles de téléphonie mobile...
 
Vodafone n'est pas le premier opérateur mobile à s'intéresser à la VoIP. Mobile 3, la filiale de Hutchinson Whampoa, et E-Plus proposent déjà des forfaits payants du même genre. Et déjà 5 millions d'utilisateurs ont téléchargé Skype sur leur Pocket PC.
 
Mais la VoIP sur mobile reste encore marginale, principalement parce qu'elle signifie pour les opérateurs une baisse conséquente de revenus. Certaines difficultés techniques retardent également la migration.
 
Malgré ces écueils, les professionnels de la téléphonie sur IP en général, et Skype en particulier, ne baissent pas les bras. Dans le but de s'imposer sur les téléphones portables, la société a saisi récemment le régulateur américain des télécommunications, la FCC (Federal Communications Commission), afin d'obtenir des opérateurs mobiles qu'ils ne contrôlent plus les appareils et logiciels pouvant se connecter au réseau sur IP.
 

(Atelier groupe BNP Paribas – 19/03/2007)