Selon l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), 180 millions d’individus ont de graves problèmes de vision, dont 40 à 50 millions sont aveugles. Sans des applications de reconnaissance vocale, ...

Selon l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), 180 millions d’individus ont de graves problèmes de vision, dont 40 à 50 millions sont aveugles. Sans des applications de reconnaissance vocale, beaucoup de ces non ou mal-voyants ne pourraient bénéficier de fonctionnalités avancées comme la connaissance de l’origine des appels, l’envoi ou la réception de messages ou la vérification de l’état de la batterie…

Fort de ce constat, l’opérateur Vodafone UK propose désormais, en partenariat avec SpeechWorks International, une nouvelle application pour les mal-voyants basée sur la technologie de reconnaissance vocale de ce dernier. Cette nouvelle application offre des indices vocaux permettant d'accéder aux nombreux services des Nokia 9200 et 9290, avec par exemple l'accès aux SMS et aux e-mails.

Cette application a été développée en partenariat avec Brand & Gröber Communications et allie la technologie de la solution ETI-Eloquence TTS de SpeechWorks avec l'application TALKS de Brand & Gröber Communications. Vodafone UK commercialise actuellement le Nokia 9210i Communicator sous la marque Vodafone Speaking Phone à l'attention de ses clients mal-voyants et non-voyants.

A travers le monde, les technologies SpeechWorks développent des applications pour les mal-voyants qui sont utilisées par des organisations comme l'Institut canadien des non-voyants, la banque CIBC, l'Association de Singapour pour les mal-voyants.

(Atelier groupe BNP Paribas – 16/06/2003)