L’offre d’acquisition par Vodafone Holding de la participation de 44 % détenue par Vivendi dans Cegetel pour 6,77 milliards d’euros en numéraire est désormais retirée ...

L’offre d’acquisition par Vodafone Holding de la participation de 44 % détenue par Vivendi dans Cegetel pour 6,77 milliards d’euros en numéraire est désormais retirée. Si Vodafone Holding finalisait l’acquisition de la participation de SBC Communications, il en résulterait plusieurs avantages : - Vodafone Group (Vodafone et ses filiales) renforcerait son intérêt économique dans Cegetel de 15 à 30 % et dans SFR de 31,9 à 43,9 %. - Vodafone Holding pourrait nommer trois administrateurs, contre un seul aujourd’hui, au conseil d’administration de Cegetel. Vodafone Group bénéficierait ainsi d’une influence accrue sur la stratégie et les activités de Cegetel et de SFR. - Vodafone Group devrait bénéficer d’une part accrue de la valeur créée par les synergies déjà réalisées et celles à réaliser au sein de SFR, notamment par l’accès à son système international d’approvisionnement et ses produits et services internationaux. - cette acquisition devrait améliorer le bénéfice par action de Vodafone dès la première année entière après acquisition. - Vodafone Group renforcerait sa présence en France, marché important en pleine expansion sur lequel trois opérateurs sont actifs. Ce marché représente 15,3 % de la population d’Europe de l’Ouest et affiche un taux de pénétration relativement bas de 63 %. Selon Vodafone Group, l’acquisition de la participation de SBC dans Cegetel devrait être finalisée en janvier 2003. (Christine Weissrock – Atelier Groupe BNP Paribas – 04/12/2002)