L'Arcep, l'Autorité de régulation des communications électroniques et des postes vient de publier les résultats des services de communications en France pour le troisième trimestre 2006. Sur le...

L'Arcep, l'Autorité de régulation des communications électroniques et des postes vient de publier les résultats des services de communications en France pour le troisième trimestre 2006. Sur le marché des clients finaux, les opérateurs ont généré 10.3 milliards d'euros. Et les trois composantes majeures du marché, l'Internet, la téléphonie fixe et mobile, totalisent à elles seules 8.1 milliards d'euros, soit une hausse de 3.7% sur un an.
 
Côté téléphonie fixe et Internet, la palme revient à la fourniture d'accès à Internet, aux abonnements et aux services annexes qui représentent 55% des revenus, contre 45% pour les appels téléphoniques. Si le nombre de souscriptions d'abonnements téléphoniques sur des accès en bas débit par le réseau commuté baisse (-3.5%), la téléphonie sur IP connaît un véritable essor.
 
La part de la VoIP a plus que doublé en un an pour représenter 14.6% des abonnements et 18.6% du trafic au départ des lignes fixes. L'Arcep rappelle également qu'au troisième trimestre, le nombre d'accès à Internet était de 14.7 millions de lignes, dont 75% (11.8 millions) en haut débit.
 
La téléphonie mobile, pour sa part, connaît un réel engouement, avec 49.8 millions de clients fin juin 2006, soit une croissance de 8.1% sur un an. Le secteur a généré 4.3 milliards d'euros sur le trimestre (+6.1%). Et bonne nouvelle pour les clients mobiles : la facture mensuelle moyenne, estimée à 29.30 euros HT, a baissé de 1.8%.
 
(Atelier groupe BNP Paribas – 01/02/2007)