La Corée du Sud inaugure des services commerciaux sur son réseau Wibro. Pour ceux qui n'ont encore jamais entendu parler de ce terme, Wibro signifie Wireless Broadband soit haut débit mobile. Il...

La Corée du Sud inaugure des services commerciaux sur son réseau Wibro. Pour ceux qui n'ont encore jamais entendu parler de ce terme, Wibro signifie Wireless Broadband soit haut débit mobile. Il entre en concurrence avec le Wimax et a pour objectif de couvrir les zones qui ne peuvent pas l'être avec du Wi-fi.
 
Aujourd'hui, le réseau mobile est disponible à Séoul et dansquelques autres zones où la demande était très forte. Il devrait être étendu au pays dans son entier d'ici 2008. Des tests étaient menés depuis le mois de mars et avaient montré que les abonnés pourraient se connecter même à une vitesse de 120 km/h.
 
Les antennes de base couvrent des zones de 2 km de diamètre. Les hotspots relais, eux pourront couvrir 50 mètres de rayon.
 
Reste l'équipement... Aujourd'hui, la seule carte PCMCIA disponible pour capter ce réseau est fabriquée par Samsung. Elle coûte environ 300 dollars. La concurrence ne devrait pas tarder à se positionner sur ce marché prometteur avec des appareils mobiles compatibles (combinés dual-mode, PDA...).
 
Les deux opérateurs qui exploitent aujourd'hui ce réseau, KT et SK Telecom compte le facturer 16,6 dollars par mois aux abonnés. Dans un second temps, une gamme de services sera proposée avec différents tarifs.
 

 
(Atelier groupe BNP Paribas - 03/07/2006)