spéciale" qu'il détenait dans l'opérateur téléphonique BT depuis sa privatisation en 1984. Le gouvernement a expliqué sa décision par "la concurrence croissante surle marché des télécommunications e...

spéciale" qu'il détenait dans l'opérateur téléphonique BT depuis sa privatisation en 1984. Le gouvernement a expliqué sa décision par "la concurrence croissante surle marché des télécommunications et par les développements internationaux tels quel a fusion avec MCI". (Le Monde - 12/09/1997)