téléphone mobile. Selon les chiffres publiés par l'ART, 22 645 000 français étaient abonnés au 31 mars 2000 à l'un des trois opérateurs français, soit un taux de pénétration de 37,7 %. 444 500 n...

téléphone mobile. Selon les chiffres publiés par l'ART, 22 645 000 français étaient abonnés au 31 mars 2000 à l'un des trois opérateurs français, soit un taux de pénétration de 37,7 %. 444 500 nouveaux abonnés se sont laissés séduire en mars, contre 427 500 en février. Avec199 500 nouveaux abonnés, France Télécom (Itinéris, Ola, Améris aux Antilles) comptait au total au 31 mars, 10 926 000 clients, soit une part de marché de 48,2 %. Cegetel (SFR, SPR à la Réunion) a, pour sa part, conquis 149 300 nouveaux abonnés, soit un parc total au 31 mars de 8 026 600 et une part de marché de 35,6 %. Bouygues Télécom, quant a lui, avec 95 700 nouveaux abonnés, disposait au 31 mars d'un parc de 3 649 600 clients et d'une part de marché de 16,1 %. Rappelons qu'au 31 décembre 1999, la France totalisait 20 619 100 abonnés au téléphone mobile, soit un taux de pénétration de 34,3 %. (Christine Weissrock - Atelier BNP Paribas - 26/04/2000)