étudie actuellement six demandes de licences émanant d'opérateurs souhaitant faire de la téléphonie fixe. Il s'agit de France Télécom (obligé de faire sa demande en dépit de son statut d'opérateur p...

étudie actuellement six demandes de licences émanant d'opérateurs souhaitant faire de la téléphonie fixe. Il s'agit de France Télécom (obligé de faire sa demande en dépit de son statut d'opérateur public), Omnicom, Siris, Esprit Telecom, Cegetel et Bouygues. Selon l'ART, quatre dossiers concernant British Telecom, Hermes Railtel Europe, Cegetel (boucle locale) et Telcité (RATP) ont déjà été instruits et transmis au secrétariat d'Etat à l'Industrie en juillet. Aucune réponse n'a encore été donnée. Par ailleurs, l'ART rappelle que le deuxième tirage au sort pour réserver un préfixe de sélection aux transporteurs longue distance, aura lieu le 15 novembre. Si Omnicom et Siris ont déjà reçu l'assurance d'y participer, le cas d'une troisième société, dont le nom n'a pas été cité, est en suspens. (Les Echos - Le Figaro - 28/10/1997)