l'explosion du marché français de la téléphonie mobile en 1997 et estimant que 1998 devrait connaitre la même croissance, SFR a révisé ses prévisions d'investissement à la hausse pour adapter son ré...

l'explosion du marché français de la téléphonie mobile en 1997 et estimant que 1998 devrait connaitre la même croissance, SFR a révisé ses prévisions d'investissement à la hausse pour adapter son réseau à un doublement attendu du nombre de ses abonnés "au cours des douze à dix-huit prochains mois". Comme le précise son directeur général, Alain Hellequin "nous allons investir de l'ordre de 6 milliards de F en 1998. Un nouveau doublement du nombre de nos abonnés constitue certes une prévision optimiste, mais nous devons nous mettre en position de doubler rapidement la capacité de trafic de notre réseau". SFR qui compte à ce jour 1,7 million d'abonnés à son service GSM va augmenter la capacité de son réseau dans les zones à forte densité de population, accroître sa pénétration dans les régions moins peuplées et améliorer la couverture dans les zones touristiques. En accord avec la SNCF, SFR devrait renforcer son réseau sur les principales lignes de voies ferrées ainsi que certaines stations du métro et du RER. Selon SFR, cette augmentation de ses investissements n'affectera en rien ses prévisions en matière financière "Nous serons en ligne avec notre plan d'affaires, c'est-à-dire bénéficiaires sur l'ensemble de l'exercice 1998". (Les Echos - 03/12/1997)