Née de la fusion de l'équipementier de télécoms canadien Nortel avec le constructeur d'équipements de réseaux informatiques américain Bay Networks, la société Nortel Networks annonce une important...

Née de la fusion de l'équipementier de télécoms canadien Nortel avec le constructeur d'équipements de réseaux informatiques américain Bay Networks, la société Nortel Networks annonce une importante restructuration. 8 000 emplois environ, soit 10 % de ses effectifs, seront supprimés au cours des trois prochaines années. Cela passera par des fermetures de sites et des restructurations, mais également par la sous-traitance de certaines activités et le redéploiement des effectifs. Le groupe va recourir aux départs naturels et aux préretraites pour éviter au maximum les licenciements. Nortel espère ainsi réaliser des économies sur ses coûts d'exploitation de 250 à 300 millions de dollars (217 à 260,8 millions d'euros). (Les Echos - 14/01/1999)