compteront neuf chiffres. Actuellement, ils en comptent six ou sept. Cette mesure décidée par le conseil des ministres "s'inscrit dans le processus de libéralisation des télécommunications et élimin...

compteront neuf chiffres. Actuellement, ils en comptent six ou sept. Cette mesure décidée par le conseil des ministres "s'inscrit dans le processus de libéralisation des télécommunications et élimine une barrière supplémentaire à la concurrence dans le secteur". (Le Monde - 16/17 - La Tribune - 17/11/1997)