le gouvernement de Pékin. Pour 6,9 milliards de F, 5,5 % du capital de Hong Kong Telecom vont être cédés par C&W à China Telecom, l'opérateur public chinois. China Telecom pourra porter, dans un dél...

le gouvernement de Pékin. Pour 6,9 milliards de F, 5,5 % du capital de Hong Kong Telecom vont être cédés par C&W à China Telecom, l'opérateur public chinois. China Telecom pourra porter, dans un délai non précisé, sa participation dans HKT au même niveau que C&W qui verrait la sienne réduite de moitié (30 % environ). China Everbright, une filiale du Conseil des affaires de l'Etat, avait reçu le 9 mai 7,7 % du capital de HKT. L'Etat chinois, après ces deux opérations, devient ainsi potentiellement le premier actionnaire de Hong Kong Telecom. Les autorités chinoises ont assuré à HKT l'ouverture du marché national jusque là fermé à tout opérateur étranger. Quant à C&W, en demeurant un actionnaire significatif de l'opérateur à terme, il gagne l'espoir de devenir un des seuls opérateurs étrangers présents en Chine populaire. (Les Echos - La Tribune - Le Monde - 09/06/1997)