télécommunications russes. Pour réaliser les satellites de nouvelle génération Express-K, le comité d'Etat des télécommunications et l'Agence spatiale russe (RKA) ont retenu les candidatures d'une ...

télécommunications russes. Pour réaliser les satellites de nouvelle génération Express-K, le comité d'Etat des télécommunications et l'Agence spatiale russe (RKA) ont retenu les candidatures d'une part du consortium Troïka et, d'autre part, de NPO-Energia. Alcatel et Aérospatiale participeront à cette opération au sein de Troïka. De son côté, NPO-Energia fera appel à la sous-traitance de l'allemand Dasa et du japonais NEC. Trois commandes fermes ont été passées, sept sont en option. Le montant de ce contrat n'a pas été révélé. Dès le début 2000, les trois premiers Express-K de Troïka seront déployés sur plusieurs positions orbitales permettant d'accélérer le développement des télécommunications et de la télédifussion sur les territoires de la Russie et de la Confédération des Etats indépendants. NPO-PM se chargera de l'assemblage et fournira des éléments de plate-forme. Aérospatiale, responsable du "design" de la plafe-forme, fournira les structures et la propulsion. Alcatel apportera la totalité de la charge utile. (Les Echos - Le Figaro - La Tribune - 13/03/1998)