Le groupe Alcatel Cable France vient de rendre public un plan de réorganisation industrielle pour ses usines de Reims (Marne) et Jeumont (Nord). Produisant trois types de câbles (téléphonie, com...

Le groupe Alcatel Cable France vient de rendre public un plan de réorganisation industrielle pour ses usines de Reims (Marne) et Jeumont (Nord). Produisant trois types de câbles (téléphonie, communication et câbles de données), l'usine de Reims fermera purement et simplement ses portes. Ses productions sont redéployées vers d'autres usines du groupe en Belgique, en Grande-Bretagne et dans l'unité de Fumay (Ardennes). Pour justifier ce plan, le groupe fait état d'un recul des ventes, notamment dans le domaine de la téléphonie privée, en chute de 30 % depuis trois ans. Les 102 salariés de l'usine seraient reclassés dans d'autres sites "à l'intérieur ou à l'extérieur du groupe". L'usine de Jeumont, l'unité la plus importante du groupe en France dans le domaine des câbles d'électricité basse tension en aluminium, devrait, pour sa part, perdre 73 emplois sur un effectif total de 215 personnes. L'usine sera entièrement dédiée à cette production. Son activité de câbles en cuivre sera, en revanche, transférée à l'étranger. (Les Echos - 17/03/1999)