millions de dollars en Chine. Dominique de Boissenon, le président d’Alcatel China Ltd vient d’annoncer que son groupe allait investir dès l’an prochain dans une usine de fabrication de mobiles po...

millions de dollars en Chine. Dominique de Boissenon, le président d’Alcatel China Ltd vient d’annoncer que son groupe allait investir dès l’an prochain dans une usine de fabrication de mobiles pour combler son retard en Chine. Aucune indication en revanche n’a été communiqué concernant le projet de fabrication de satellites en Chine actuellement en discussion. Ces derniers mois, la téléphonie mobile a connu un formidable essor en Chine où le suédois Ericsson, le finlandais Nokia et l’américain Motorola, les principaux concurrents d’Alcatel, sont déjà largement implantés. Dans le passé, Alcatel a déjà investi 300 millions de dollars au total en Chine dans 17 sociétés à capitaux mixtes. Pour développer son secteur des télécommunications, la Chine a dépensé l’an passé 124,5 milliards de yuan (15 milliards de dollars), dont six milliards de dollars pour importer des équipements. Actuellement, seuls 8 Chinois sur 100 disposent d’un téléphone. (La Tribune 22/10/1998)