Alcatel Espana vient d’annoncer à ses salariés les principales actions de son programme de réduction des coûts, destiné à adapter la société aux évolutions technologiques et au retournement du march...

Alcatel Espana vient d’annoncer à ses salariés les principales actions de son programme de réduction des coûts, destiné à adapter la société aux évolutions technologiques et au retournement du marché des télécommunications. Les usines de Villaverde (Madrid) et de Tolède seront regroupées sur le seul site de Tolède. Ce dernier sera ensuite mis en vente. Les salariés de Villaverde seront transférés vers Toléde. 300 postes environ seront supprimés. Des départs en pré-retraite sont prévus dans les deux sites. Plusieurs repreneurs potentiels sont actuellement en négociation avec Alcatel Espana pour reprendre son site de Tolède qui comptera près de 500 personnes. Alcatel Espana réduira progressivement l’ingénierie de son système de commutation traditionnelle et arrêtera celle des systèmes d’accès radio, dans le cadre de la stratégie du groupe d’organiser ses activités de R&D autour de centres de compétences à vocation mondiale. En outre, un programme de réduction des coûts sera mis en œuvre. Il s’accompagnera d’une optimisation de l’organisation, se traduisant par la suppression d’environ 500 postes de travail, hors sites de production. Alcatel Espana emploie aujourd’hui 4 600 salariés. (Christine Weissrock – Atelier BNP Paribas – 22/10/2001)