Une fois qu’il sera totalement terminé, le rachat pour environ 26 milliards de F du fabricant américain d’équipements de télécommunications DSC va permettre à Alcatel de renforcer considérablement s...

Une fois qu’il sera totalement terminé, le rachat pour environ 26 milliards de F du fabricant américain d’équipements de télécommunications DSC va permettre à Alcatel de renforcer considérablement sa présence dans le domaine de la commutation où la société américaine dispose d’une position dominante dans les systèmes de nouvelle génération. Cette offre complète celle d’Alcatel dans le domaine des technologies de transmission à haut débit ATM et xDSL. Les chiffres d’affaires 1997 cumulés des deux sociétés atteignent 3 milliards de dollars (18 milliards de F), soit 21 % des ventes totales d’Alcatel. Les Etats-Unis deviennent ainsi le premier marché du groupe devant la France. La nouvelle société baptisée Alcatel USA sera dirigée par Krish Prabhu, l’actuel PDG d’Alcatel Network Systems. Solidement implanté auprès des Baby Bells, DSC permet à Alcatel de compléter son portefeuille de clients qui disposait déjà de liens étroits avec les opérateurs longue distance américains. DSC dispose aussi d’une présence au Japon, marché d’où Alcatel était quasi absent jusqu’ici. (Les Echos - 08/09/1998)