Ce contrat porte sur la mise en place d'un système sous-marin à très haut débit. Baptisé North Asian Cable System, ce réseau sera le premier de l'opérateur dans la région. La section initial du câbl...

Ce contrat porte sur la mise en place d'un système sous-marin à très haut débit. Baptisé North Asian Cable System, ce réseau sera le premier de l'opérateur dans la région. La section initial du câble, reliant le Japon à Hong Kong, sera en service au cours du second trimestre 2001. Il représente une étape dans la stratégie de Level 3 visant à construire une infrastructure IP mondiale. Le câble Hong-Kong-Japon, une fois terminé, long d'environ 3 650 km, partira de l'île Lantau à Hong Kong pour atteindre un site près de Tokyo, où il sera connecté à une liaison sous-marine entre le Japon et le réseau de Level 3 aux Etats-Unis. Le système utilisera la technologie de pointe du DWDM, fonctionnant à 10 Gbit/s par longueur d'onde et offrira une capacité initiale de 320 Gbit/s, soit plus de huit fois la totalité de la bande passante disponible actuellement de Hong Kong. Le débit pourra être augmenté jusqu'à un maximum de 2,5 Tbit/s, soit l'équivalent de plus de 30 millions de conversations téléphoniques classiques. (Christine Weissrock - Atelier BNP Paribas - 08/06/2000)