Afin de s’adapter au ralentissement persistant du secteur des composants optoélectroniques, tout en préservant ses capacités techniques et industrielles, Alcatel Optronics poursuit la mise en œuvre ...

Afin de s’adapter au ralentissement persistant du secteur des composants optoélectroniques, tout en préservant ses capacités techniques et industrielles, Alcatel Optronics poursuit la mise en œuvre de son plan de redéploiement. Des dispositions vont être prises en France pour les sites de Lannion et de Nozay. Parallèlement aux mesures de réduction des coûts déjà engagées, comme le non renouvellement des contrats temporaires et la limitation des heures supplémentaires, un ensemble de mesures financées par l’entreprise (congés de fin de carrière, chômage partiel ..) ont été présentées aux représentants du personnel. D’autres dispositions sur le temps de travail sont à l’étude. Par ailleurs, 90 postes seront supprimés à Livingston en Grande-Bretagne et 70 en Amérique du Nord. L’effectif mondial d’Alcatel Optronics devrait au total être inférieur à 2 000 personnes employées fin 2001. Au 3ème trimestre 2001, Alcatel Optronics a réalisé un chiffre d’affaires de 95 millions d’euros, en baisse de 24 % par rapport au 3ème trimestre 2000 (124,9 millions d’euros). Le résultat opérationnel est négatif à – 10,1 millions d’euros. Le résultat net est une perte de 9,9 millions d’euros, contre une perte de 4,7 millions d’euros au 3ème trimestre 2000. Le résultat net avant amortissement des écarts d’acquisition est négatif :