Au cours de son assemblée générale mixte d'hier, Alcatel a confirmé la poursuite des restructurations : des provisions récurrentes de 1 milliard de F par an seront passées "afin que le groupe soit...

Au cours de son assemblée générale mixte d'hier, Alcatel a confirmé la poursuite des restructurations : des provisions récurrentes de 1 milliard de F par an seront passées "afin que le groupe soit compétitif par rapport à ses concurrents internationaux". Malgré une activité modeste au premier semestre, la direction a maintenu pour l'ensemble de l'exercice les objectifs d'une croissance à deux chiffres. Serge Tchuruk, son président, a souligné la position de leader mondial du groupe dans l'ADSL, technique permettant l'accès rapide à Internet. Le groupe devrait réaliser en 2000 un chiffre d'affaires de 1 milliard d'euros dans cette branche, alors que le poids des ventes en 1998 est quasi nulle. Toujours dans le pôle télécommunications, Serge Tchuruk a annoncé qu'il espérait mettre progressivement "un point final" aux pertes de la branche "entreprise et grand public". Prochainement, il devrait également annoncer l'acquisition d'une petite société technologique. Par ailleurs, l'assemblée générale a nommé en qualité d'administrateur, Frank Blount, président de l'opérateur de télécommunications australien Telstra de 1992 à 1999 et Jean-Marie Messier, le PDG de Vivendi, en remplacement de Rand Araskorg, ancien directeur général d'ITT et de Guy Dejouarny, ancien président de la Générale des Eaux, dont les mandats venaient à expiration. (Les Echos - Le Figaro - 11/06/1999)