Alcatel vient de signer un contrat de 45 millions de dollars avec le consortium Sea-Me-We 3 pour équiper son réseau afin qu’il puisse assurer des transmissions à 10 Gbit/s, soit une augmentation de ...

Alcatel vient de signer un contrat de 45 millions de dollars avec le consortium Sea-Me-We 3 pour équiper son réseau afin qu’il puisse assurer des transmissions à 10 Gbit/s, soit une augmentation de 40 % de sa capacité. Alcatel intervient seul sur la partie terrestre du projet, comprenant la mise à niveau des systèmes DWDM et de la gestion du réseau de bout en bout. Alcatel fournira aussi la majeure partie de la mise en niveau de l’infrastructure optique immergée. Ce projet sera achevé d’ici février 2003. La mise à niveau concernera sept des dix segments immergés de Sea-Me-We 3 et les stations terrestres de neuf pays, du Portugal à Hong Kong. Ces pays bénéficieront ainsi d’une bande passante à haut débit, à un coût optimisé, pour l’Internet et le multimédia ainsi que pour l’échange de données et les services de télécommunications traditionnels. Plus long réseau intercontinental du monde, Sea-Me-We 3 relie le Nord de l’Europe à l’Est de l’Asie et à l’Australie, soit plus de 40 000 km. Deux longueurs d’onde sur huit, sur une paire de fibres, conçues à l’origine pour transmettre à 2,5 Gbit/s, vont voir leur capacité porter à 10 Gbit/s. (Christine Weissrock – Atelier BNP Paribas – 26/02/2002)