milliards de F. Cette nouvelle filiale d'Alcatel (51 %) et de Thomson-CSF (49 %) rassemble les activités satellites des deux groupes et d'Aerospatiale. Ayant pour objectif de rester parmi les troi...

milliards de F. Cette nouvelle filiale d'Alcatel (51 %) et de Thomson-CSF (49 %) rassemble les activités satellites des deux groupes et d'Aerospatiale. Ayant pour objectif de rester parmi les trois premiers mondiaux, Serge Tchuruk a annoncé "l'objectif est de croître plus vite que le marché à la fois" dans le domaine des télécommunications et dans celui des marchés gouvernementaux que sont l'observation de la Terre et la défense. Il parie sur une croissance annuelle du marché de 12 %. Cette année, le groupe devrait réaliser un chiffre d'affaires de 12 milliards de F.

Selon Merrill Lynch, la part des services de téléphone mobile par satellite et la télévision directe devrait passer de 24 % des revenus de l'industrie en 1997 à 62 % en 2007 ; le segment de la télévision passant de 8,6 milliards de dollars à 37,5 milliards, celui de la téléphonie de presque rien en 1997 à près de 32 milliards. (Le Figaro - Les Echos - La Tribune - 20/05/1998)