Premier fournisseur européen d’accès Internet, filiale de Deutsche Telecom, T-Online excite déjà beaucoup l’Allemagne avant son entrée en Bourse, à Francfort, le 17 avril prochain. Les avantages ne ...

Premier fournisseur européen d’accès Internet, filiale de Deutsche Telecom, T-Online excite déjà beaucoup l’Allemagne avant son entrée en Bourse, à Francfort, le 17 avril prochain. Les avantages ne sont pas moindres. L’introduction en Bourse des 9 % de son capital sera très modeste, selon les analystes. Le prix du titre sera fixé entre 26 et 32 euros. La banque Lehman Brothers estime la valeur potentielle de cette action de 64 à 68 euros, soit plus de deux fois le prix de son introduction. Un allemand sur cinq s’est déclaré prêt à y souscrire. Le fait est que t-Online, avec ces 5.3 millions d’abonnés, est juste derrière AOL ; que plus de 50 % de ses connexions se font déjà à haut débit (ISDN), ce qui est un record mondial ; qu’enfin le revenu de ses abonnés est particulièrement élevé. (Jean de Chambure - Atelier Paribas - 10/04/2000)