lancé. Le délai imparti aux opérateurs pour déposer leur dossier de candidature a expiré hier à 12 h. Deux dossiers ont été déposés dans ce délai par les sociétés SFR et France Télécom Mobiles. ...

lancé. Le délai imparti aux opérateurs pour déposer leur dossier de candidature a expiré hier à 12 h. Deux dossiers ont été déposés dans ce délai par les sociétés SFR et France Télécom Mobiles. Selon les analyses juridiques menées par l’ART, la situation découlant de l’existence de deux candidatures est en soi sans incidence sur le déroulement de la procédure de sélection. Toutefois, l’ART estime qu’une structuration du marché autour de deux opérateurs seulement ne saurait être envisagée durablement. Afin de favoriser le développement d’une véritable concurrence, l’ART estime nécessaire qu’un appel complémentaire à candidatures soit engagé pouvant permettre de parvenir, comme prévu, à la délivrance de quatre autorisations. Cet appel obéira aussi au principe de la sélection comparative. Cette nouvelle procédure devra être engagée selon des modalités et dans des délais propres à garantir la situation concurrentielle lors de l’ouverture effective du marché de la 3ème génération. Dans ces commentaires, l’ART renouvelle sa confiance dans le développement nécessaire des services associés à la technologie innovante de l’UMTS. (Christine Weissrock – Atelier BNP Paribas – 1er/02/2001)