Concrètement, ATT va céder deux de ses branches en forte croissance, le mobile et le câble. La société ne conservera que les services aux entreprises. L’activité longue distance continuera de faire ...

Concrètement, ATT va céder deux de ses branches en forte croissance, le mobile et le câble. La société ne conservera que les services aux entreprises. L’activité longue distance continuera de faire partie du groupe, tout en étant cotée séparément. Cette réorganisation, qui va s’étendre sur deux ans, est due principalement à la sanction du marché boursier. Depuis le début de l’année, la valeur boursière d’ATT a en effet perdue plus de 60 milliards de dollars. Les quatre nouvelles entités exploiteront la marque ATT et pourront proposer des «services groupés» en passant entre elles des accords. Selon le schéma retenu, les services aux entreprises et le réseau (la partie la plus rentable) constitueront le cœur du nouvel ATT. La longue distance (ATT Consumer) sera isolée et cotée en Bourse sous la forme d’un tracking stock. Les branches mobile (ATT Wireless) et haut débit (ATT Broadband) seront cédées et cotées en Bourse. ATT va mettre en Bourse, dès décembre ou début janvier 2001, pour 10 milliards de dollars d’actions ATT Wireless, en proposant à ses actionnaires d’échanger leurs titres ATT. Le reste du capital sera cédé au cours de 2001. ATT Broadband sera cédé un peu plus tard. (Christine Weissrock – Atelier BNP Paribas – 26/10/2000)