L'opérateur japonais spécialisé dans les appels longue distance et internationaux, vient d'annoncer qu'ATT et BT allaient acquérir chacun, à l'issue d'une augmentation de capital réservée, 15 % du...

L'opérateur japonais spécialisé dans les appels longue distance et internationaux, vient d'annoncer qu'ATT et BT allaient acquérir chacun, à l'issue d'une augmentation de capital réservée, 15 % du capital de Japan Telecom pour 220 milliards de yens (1,7 milliard d'euros). Le patron de BT, Peter Bonfield, souligne "c'est l'investissement le plus important que nous ayons jamais réalisé en Asie. Nous considérons le Japon comme un marché clef où nous renforçons, grâce à cette alliance, notre position de challenger numéro un". Pour sa part, John Zeglis, le numéro deux d'ATT, ajoute "le marché japonais est d'une importante vitale pour le succès de nos projets communs". Koichi Sakata, le président de Japan Telecom, précise "notre alliance, la première du genre, marque le début d'une ère nouvelle pour le marché des télécommunications dans ce pays". Japan Telecom dispose d'un réseau de fibre optique de 100 000 km courant le long des voies, couvrant la quasi-totalité du Japon "utile". Il ouvre ainsi à ATT et BT l'accès à la clientèle d'entreprises. L'opérateur compte 17 millions de clients pour ses services de téléphonie classique et 6 millions d'abonnés à son service de téléphone mobile. Les deux groupes vont fusionner leurs filiales existantes au Japon avec Japan Telecom. (Les Echos - La Tribune - 26/04/1999)