Le processus sera lent pour marier les opérations internationales d’ATT et de BT. La nouvelle entité ne devrait pas être totalement opérationnelle avant 2000. Non seulement, ils vont devoir faire fa...

Le processus sera lent pour marier les opérations internationales d’ATT et de BT. La nouvelle entité ne devrait pas être totalement opérationnelle avant 2000. Non seulement, ils vont devoir faire face aux divers problèmes d’organisation (création de la société, transfert de personnel, arrivée de nouveaux partenaires), mais également convaincre les autorités, à savoir l’Oftel (office de régulation des télécoms de Grande-Bretagne), la Commission Européenne et la FFC (autorité de régulation des télécoms aux Etats-Unis), que ce mariage est de nature à favoriser le développement et la compétition des télécoms. (Les Echos 28/07/1998)