En déclarant, lors du salon Internet World trade Show, que son groupe allait investir plusieurs milliards de dollars dans des projets Internet, Michael Armstrong, le PDG d’ATT a affirmé “il y a un n...

En déclarant, lors du salon Internet World trade Show, que son groupe allait investir plusieurs milliards de dollars dans des projets Internet, Michael Armstrong, le PDG d’ATT a affirmé “il y a un nouveau standard et c’est IP. Il donne une liberté technologique qui n’existait pas il y a quelques années. Nous ferons pour IP ce que nous avons fait pendant des années pour le téléphone. Nous le rendrons sûr et pratique”. Il a annoncé plusieurs initiatives comme une expérimentation de téléphonie sur IP sur des réseaux d'entreprises, une extension du service de téléconférence Chat ‘N Talk, un laboratoire dédié au développement de nouveaux équipements et de standards techniques. Par ailleurs, le groupe lance une version renforcée de sa plate-forme d’échange, AT&T Global Clearinghouse, qui aide les opérateurs de téléphonie sur IP à développer leur activité. Non seulement, elle connecte les fournisseurs d’accès et les opérateurs de téléphonie à leurs homologues d’autres pays, mais elle gère aussi des services de back-office. Actuellement, cette plate-forme permet à 50 opérateurs d’offrir des services de téléphonie dans 140 pays. D’ores et déjà, ATT a lancé ses propres services de téléphonie sur Internet dans trois villes aux Etats-Unis et au Japon. (Stratégies Télécoms & Multimédia 15 au 22/10/1998)