Invités à partir en préretraite, 170 travailleurs de plus de 50 ans vont devoir rester un an de plus devant l’afflux de travail. Selon Piet van Speybroeck, le porte-parole de l’entreprise, certains...

Invités à partir en préretraite, 170 travailleurs de plus de 50 ans vont devoir rester un an de plus devant l’afflux de travail. Selon Piet van Speybroeck, le porte-parole de l’entreprise, certains produits lancés récemment par Belgacom rencontrent une demande beaucoup plus importante que prévue. Les jeunes techniciens manquant encore d’expérience dans certains domaines, il est nécessaire de garder un an de plus des spécialistes expérimentés. Une “proposition attrayante” sera faite à ces 170 préretraités. (L’Agefi 16/12/1998)