Premier opérateur régional de télécommunications aux Etats-Unis, Bell Atlantic serait sur le point d’annoncer l’acquisition pour près de 45 milliards de dollars, soit plus de 250 milliards de F, d...

Premier opérateur régional de télécommunications aux Etats-Unis, Bell Atlantic serait sur le point d’annoncer l’acquisition pour près de 45 milliards de dollars, soit plus de 250 milliards de F, de la société Airtouch, spécialisée dans la téléphonie mobile. Couvrant le nord-est des Etats-Unis depuis sa fusion en 1996 avec son homologue Nynex, Bell Atlantic s’adjoindrait ainsi les 16 millions d’abonnés d’Airtouch implantés pour la plupart sur la côte ouest des Etats-Unis ou à l’étranger et occuperait la seconde place des opérateurs de téléphonie mobile américains, derrière ATT Wireless. Les deux firmes se sont refusées à tout commentaire. Cette fusion aurait quelques répercussions en Europe. Le nouvel ensemble contrôlerait en effet 38,6 % d’Omnitel, la filiale de téléphonie mobile d’Olivetti associée à Mannesmann. Ayant annoncé en juillet dernier sa fusion avec GTE, Bell Atlantic attend toujours le feu vert des autorités de la concurrence. Selon la chaîne CNBC, la direction de GTE aurait cependant approuvé l’opération de rachat d’Airtouch. (Le Figaro 02-03/01 - Les Echos La Tribune 04/01/1999)