195 postes sur un effectif total de 700 personnes de la division télécommunication de Bosch fabriquant des centraux téléphoniques (PABX) pourraient être supprimés . Selon le plan de réorganisation...

195 postes sur un effectif total de 700 personnes de la division télécommunication de Bosch fabriquant des centraux téléphoniques (PABX) pourraient être supprimés . Selon le plan de réorganisation, actuellement en discussion avec les organisations syndicales, concernant aussi bien les départements techniques que le marketing ou les grandes directions régionales, ces suppressions d’emplois ne sont pas systématiquement synonymes de licenciements. Le site de production de Montceau en Isère, le développement et les fonctions d’administration centrale ne sont pas touchés par les suppressions de postes envisagées. De 35 % dans le passé, la part de marché de Bosch en France serait aujourd’hui de 5 % seulement. La direction française de Bosch n’a pas souhaité faire de commentaires. (La Tribune 07/12/1998)