(Voir la revue de presse du 18/06). Le groupe Bouygues, comme prévu, a été le seul, au cours du week-end, à faire jouer son droit de préemption. Pour 7 milliards de F, le groupe de BTP va se porter ...

(Voir la revue de presse du 18/06). Le groupe Bouygues, comme prévu, a été le seul, au cours du week-end, à faire jouer son droit de préemption. Pour 7 milliards de F, le groupe de BTP va se porter acquéreur des 20 % détenus par Cable & Wireless. L'opération devrait être conclue mi-juillet. Bouygues est donc désormais assuré de devenir l'actionnaire majoritaire de Bouygues Telecom avec 54 %. Pour financer cette opération, Bouygues va réaliser une augmentation de capital de 540 millions d'euros (3,6 milliards de F) et un emprunt obligataire de 500 millions d'euros (3,3 milliards de F. Aujourd'hui, Bouygues Telecom, dernier arrivé sur le marché de la mobilité en France, compte environ 2 millions de clients contre 5 millions pour SFR et 7 millions pour Itinéris. Fin mai, sa part de marché s'élevait à 13,5 %. Le nombre d'abonnés devrait atteindre fin 1999 les 2,7 millions selon le groupe. Une partie des montants levés servira à financer les prochains développements dans la téléphonie mobile. (Les Echos - Le Figaro - La Tribune - 22/06/1999)