Dans le cadre de son enquête débutée en août 1998, sur les prix des communications téléphoniques internationales pratiqués par sept opérateurs européens, la Commission européenne vient de faire sa...

Dans le cadre de son enquête débutée en août 1998, sur les prix des communications téléphoniques internationales pratiqués par sept opérateurs européens, la Commission européenne vient de faire savoir qu'elle avait obtenu des résultats positifs en Autriche, au Portugal et en Finlande. Telekom Austria, Portugal Telecom et Sonera (Finlande) ont en effet baissé leurs prix de transfert appliqués pour les communications téléphoniques entre les pays de l'UE de 26 à 28 %. L'évaluation des taxes appliquées par les P&T Luxembourg et Telekom Eireann (Irlande) sont toujours en cours. N'ayant toujours pas reçu de réponse des autorités nationales italiennes et grecques, la Commission européenne a décidé de reprendre son enquête contre Telecom Italia et OTE Grèce. (Les Echos - 30/04/1999)