termes de longues négociations avec l'Oftel (voir la revue de presse du 08/10), de revoir à la baisse ses tarifs pour satisfaire l'objectif de Tony Blair de connecter d'ici à 2002, 32 000 écoles bri...

termes de longues négociations avec l'Oftel (voir la revue de presse du 08/10), de revoir à la baisse ses tarifs pour satisfaire l'objectif de Tony Blair de connecter d'ici à 2002, 32 000 écoles britanniques. Au terme de ce nouvel accord, BT fournira à chaque école 10 heures quotidiennes d'accès à Internet pour un forfait annuel de 790 livres (accès à grande vitesse) ou 445 livres à travers les lignes téléphoniques conventionnelles. BT commercialise ses lignes d'accès rapide à Internet auprès des entreprises entre 1 500 et 2 000 livres. Représentant environ 1 livre par élève et par an dans les écoles secondaires, le nouveau tarif reste supérieur à celui proposé par les câblo-opérateurs britanniques (600 livres par an). Le régulateur Don Cruiskshank espère convaincre BT de réduire encore ses tarifs au prix coûtant. A l'heure actuelle, seules 6 000 écoles sont raccordées à Internet (dont 4 000 à travers les réseaux câblés). (Les Echos - 09/10/1997)