UMTS. Le ministère pour les Communications a annoncé officiellement hier le nom des six candidats retenus. Pour participer à ces enchères qui s’ouvrent aujourd’hui, chacun a «déposé» sous forme ...

UMTS. Le ministère pour les Communications a annoncé officiellement hier le nom des six candidats retenus. Pour participer à ces enchères qui s’ouvrent aujourd’hui, chacun a «déposé» sous forme de garanties bancaires 2 milliards d’euros. Chaque relance sera de 2 % au minimum du dernier prix offert et au maximum de 50 % au-dessus de la plus basse des autres offres. Selon les analystes, ces enchères pourraient rapporter près de 25 milliards d’euros au Trésor Italien. Les quatre opérateurs actuels de GSM (Tim, Omnitel, Wind et Blu) devraient en principe obtenir une licence UMTS. Les deux nouveaux entrants, Ipse 200, détenu à hauteur de 39,25 % par l’opérateur espagnol Telefonica, 19 % par le finlandais Sonera, et Andala détenu à 51 % par Hutchison Whampoa, 25,5 % par l’italien Tiscali et 15 % par Carlo De Benedetti, se disputeront la quatrième licence. (Christine Weissrock – Atelier BNP Paribas – 18/10/2000)