Le groupe de télécommunications japonais International Digital Communications (IDC) est actuellement convoité par le numéro un mondial des télécommunications, le japonais NTT, et le britannique C...

Le groupe de télécommunications japonais International Digital Communications (IDC) est actuellement convoité par le numéro un mondial des télécommunications, le japonais NTT, et le britannique Cable & Wireless. Afin de prendre le contrôle d'IDC, les deux groupes se livrent actuellement à une surenchère. Alors que NTT a déposé une nouvelle offre valorisant IDC à 68 milliards de yens ( 523 millions d'euros, 3,6 milliards de F environ), Cable & Wireless a prolongé hier son offre en relevant encore son prix, valorisant ainsi IDC à 69 milliards de yens (530 milliards d'euros) contre 67 milliards de yens auparavant (515 millions d'euros). Détenant déjà 17,7 % du capital d'IDC, Cable & Wireless estime avoir un droit de préemption sur le capital de la société. La date de clôture est prolongée jusqu'au 15 juin. (La Tribune - Le Figaro - 2/06/1999)