Graham Wallace, le PDG de Cable & Wireless, a conclu hier la vente de sa filiale Global Marine à l'opérateur international Global Crossing. Numéro un mondial sur le marché des câbles sous-mari...

Graham Wallace, le PDG de Cable & Wireless, a conclu hier la vente de sa filiale Global Marine à l'opérateur international Global Crossing. Numéro un mondial sur le marché des câbles sous-marin, Global Marine a été cédée pour 550 millions de livres (836 millions d'euros), dont 100 millions de reprise de dettes. Stephen Petit, directeur exécutif de la division Global Business de Cable & Wireless, a déclaré "cette vente correspond à notre stratégie de recentrage sur notre métier d'opérateur de réseau, particulièrement actif sur les données et l'Internet". Malgré la vente d'un milliard de livres d'intérêts minoritaires en deux ans, les analystes financiers dénonçaient depuis longtemps la grande diversité des activités de C&W. De plus, s'étant engagé sur trois autres cessions, le groupe britannique négocie, depuis plusieurs semaines, la vente de son activité britannique de téléphonie One 2 One. Avec près de 10 % de part de marché, ce dernier, quatrième opérateur, ne constitue plus un axe de développement stratégique pour le groupe. C&W essaie aussi, toujours en Grande-Bretagne, de regrouper ses activités du câble avec son concurrent Telewest. Enfin, il cherche toujours à céder ses 20 % de participation dans Bouygues Télécom. (Les Echos - la Tribune - Le Figaro - 27/04/1999)