Le groupe britannique avait repris en juin la petite société nippone de télécommunications locales International Digital Communications (voir la revue de presse du 17/06). Rebaptisée depuis Cable...

Le groupe britannique avait repris en juin la petite société nippone de télécommunications locales International Digital Communications (voir la revue de presse du 17/06). Rebaptisée depuis Cable & Wireless IDC, la société s'est spécialisée dans les communications internationales. Son réseau vers les Etats-Unis va doubler et passer à 400 mégabits/seconde, puis à 1 gigabit/seconde en 2000. Grâce à ce réseau doté de telles capacités, Cable & Wireless va devenir l'opérateur le plus compétitif au Japon. Détenant déjà, selon lui, 30 % des parts de marché, C&W IDC ambitionne de devenir le leader japonais des communications internationales via Internet. C&W IDC détient aussi 20 % des parts de marché de la communication vocale internationale et 25 % pour la location de lignes à d'autres opérateurs. Grâce à IDC, le groupe britannique devrait pouvoir se développer dans le reste de l'Asie. (Christine Weissrock - 1er/09/1999)