Première mesure : Cegetel décide la mise en place effective de la portabilité des numéros à « coûts partagés », suite à un accord avec France Télécom en mai 2002. L’entreprise possédant ...

Première mesure : Cegetel décide la mise en place effective de la portabilité des numéros à « coûts partagés », suite à un accord avec France Télécom en mai 2002. L’entreprise possédant déjà ce type de numéro peut confier l’acheminement de tous ses appels à Cegetel tout en conservant son numéro. Elle doit simplement remplir un « mandat de portabilité ». Cegetel se charge de toutes les démarches auprès de l’opérateur historique. Deuxième mesure : Cegetel rend accessible ses numéros 800 à « revenus partagés » aux appels passés depuis tous les téléphones mobiles en France, quel que soit l’opérateur. Les numéros des entreprises clientes de Cegetel n’étaient jusqu’à présent joignables que depuis le téléphone fixe. Le marché des numéros spéciaux en France, détenu aujourd’hui à plus de 85 % par l’opérateur historique, est estimé pour 2002 à près de 1,4 milliard d’euros, dont 1 milliard d’euros pour les numéros à revenus partages (+ 40 % par rapport à 2001). Rappelons que les numéros 800 à coûts partagés sont des numéros dont le coût est réparti entre l’appelant et l’appelé ou uniquement à la charge de l’appelant. Dans le cas des numéros 800 à revenus partagés, l’appelant paieune rémunération à l’opérateur qui en reverse une partie à la société éditrice du service. (Christine Weissrock – Atelier Groupe BNP Paribas – 09/09/2002)