Le gouvernement italien vient de donner son feu vert au projet de cession par Olivetti à Mannesmann du contrôle d'Omnitel, le deuxième opérateur mobile italien) et d'Infostrada, le concurrent de T...

Le gouvernement italien vient de donner son feu vert au projet de cession par Olivetti à Mannesmann du contrôle d'Omnitel, le deuxième opérateur mobile italien) et d'Infostrada, le concurrent de Telecom Italia dans la téléphonie fixe. Restant soumise à l'approbation de l'Autorité de garantie pour les communications, cette cession doit permettre à Roberto Colaninno, le directeur général d'Olivetti, d'obtenir près de 7,4 milliards d'euros pour financer en partie son projet d'OPA sur Telecom Italia. (Les Echos - 25/03/1999)