Le groupe Iliad, acteur majeur des télécommunications en France, engagé dans le dégroupage de la boucle locale, opère, depuis avril 2001, son propre réseau national en fibre optique (plus ...

Le groupe Iliad, acteur majeur des télécommunications en France, engagé dans le dégroupage de la boucle locale, opère, depuis avril 2001, son propre réseau national en fibre optique (plus de 3 000 km déployés à ce jour) via sa filiale Free Telecom SA. Fin 2001, Iliad a acquis OneTel France SAS, un opérateur de service de téléphonie fixe. Malgré la restructuration nécessaire à cette activité, OneTel a maintenu son chiffre d’affaires au 1er trimestre 2002 à 10,2 millions d’euros, contre 20,3 millions d’euros au 2ème semestre 2001, et dégagé un résultat d’exploitation positif. 2001 aura été une année importante dans le développement du groupe Iliad, notamment de ses filiales d’accès à Internet, Free et Free Telecom (groupe Free). Le groupe Free a atteint un résultat net positif en 2001. Fin 2001, le groupe Free comptait plus de 1 million d’abonnés actifs. Outre l’activité du groupe Free, le groupe Iliad a continué de générer sur ses services d’information historiques un chiffre d’affaires et une marge stables. En 2001, le groupe Iliad, hors OneTel, a réalisé un chiffre d’affaires de 80,8 millions d’euros, contre 41,6 millions en 2000. Le chiffre d’affaires du 1er trimestre 2002 s’élève à 27,9 millions d’euros. Le résultat net 2001 atteint 10,9 millions d’euros, contre une perte en 2000 de 18,1 millions d’euros. (Christine Weissrock – Atelier Groupe BNP Paribas – 14/06/2002)