Selon les derniers chiffres publiés par l'ART, le marché de la radiomessagerie a connu au mois de septembre une décroissance nette de l'ordre de 20 000 clients, contre une croissance, certes modes...

Selon les derniers chiffres publiés par l'ART, le marché de la radiomessagerie a connu au mois de septembre une décroissance nette de l'ordre de 20 000 clients, contre une croissance, certes modeste, de 2 420 nouveaux clients en août. Ce résultat confirme l'atonie de ce marché. Au 30 septembre, le parc total s'élevait à 2 469 501 abonnés, soit un taux de pénétration de 4,2 % (2 489 391 abonnés au 31/08). Ayant perdu 21 350 clients, France Télécom gère désormais un parc total de 1 709 660 abonnés, soit une part de marché de 69,2 % (1 730 910 abonnés et une part de marché de 69,5 % au 31/08). Bouygues Télécom a, pour sa part, séduit 1 350 nouveaux clients. Gérant désormais un parc de 239 250 clients, Bouygues Télécom détient une part de marché de 9,7 % (9,6 % en août). Le parc total de la radiomessagerie comprend également le parc de clients de la société TDR, tel qu'il était au 1er novembre 1998, date d'arrêt de la commercialisation du service Tam Tam. (Christine Weissrock - Atelier Paribas)