Actuellement, les offres commerciales d’accès à Internet via le réseau téléphonique se présentent, soit sous la forme d’un forfait mensuel d’heures de connexion, soit sous la forme d’une communicati...

Actuellement, les offres commerciales d’accès à Internet via le réseau téléphonique se présentent, soit sous la forme d’un forfait mensuel d’heures de connexion, soit sous la forme d’une communication à la durée des tarifs par minute voisins de ceux d’une communication locale. A la demande du secrétaire d’Etat à l’Industrie, Christian Pierret, France Télécom a baissé en novembre dernier le tarif de ses communications locales. Toutefois, cette baisse ne concernait pas les communications via les fournisseurs d’accès à Internet proposant des offres «sans abonnement» (communication vers des numéros de type 0860). France Télécom a donc proposé fin décembre dernier, en accord avec le gouvernement, une nouvelle décision tarifaire visant à baisser les tarifs de ces dernières communications. Après avis favorable de l’ART, Christian Pierret vient d’homologuer cette décision tarifaire dans les conditions indiquées par l’ART: 14 centimes/mn au lieu de 28 centimes/mn en heures pleines et tarif inchangé à 14 centimes/mn en heures creuses, pour les particuliers. Selon le cabinet du secrétaire d’Etat, cette nouvelle offre va se traduire par une baisse du prix moyen des communications d’environ 9 % pour les particuliers et de 5,1 % pour les entreprises. (Christine Weissrock – Atelier BNP Paribas – 16/01/2001)