La start-up américaine Cignal Global, créée en 1995, utilise la technologie ATM (mode de transfert asynchrone) pour le transport de la voix sur un réseau de données. La banque new-yorkaise Spenc...

La start-up américaine Cignal Global, créée en 1995, utilise la technologie ATM (mode de transfert asynchrone) pour le transport de la voix sur un réseau de données. La banque new-yorkaise Spencer Trask, l'opérateur américain Viatel, l'investisseur suisse Peter Friedli et les fournisseurs Nortel, Lucent, Cisco et GDC ont investi dans cette jeune société. Après un emprunt obligataire de 150 à 200 millions de dollars, Cignal envisage de s'introduire en Bourse au second semestre 2000. La société construit un réseau mondial devant raccorder 14 pays fin 1999 et 26 à la mi-2000. Selon le directeur général France Guy Nicholas, la société sera opérationnelle en France fin septembre ou début octobre. Ayant obtenu une licence d'opérateur de réseau sur la région parisienne, Cignal revendique déjà deux clients. Cignal vise pour l'instant les opérateurs téléphoniques, les fournisseurs d'accès Internet et d'applications, puis à long terme les grandes entreprises. La société espère réaliser cette année un chiffre d'affaires de 15 à 25 millions de dollars. (Christine Weissrock - Atelier Paribas)