L'intégration de AT&T Wireless à l'opérateur américain Cingular va coûter cher à leurs effectifs respectifs. Au total, la nouvelle entité ainsi constituée prévoit de licencier environ 6800...

L'intégration de AT&T Wireless à l'opérateur américain Cingular va coûter cher à leurs effectifs respectifs. Au total, la nouvelle entité ainsi constituée prévoit de licencier environ 6800 personnes, soit 10 % des effectifs globaux du groupe.
Prévus et déjà annoncés par la direction du groupe, ces licenciements devraient commencer après le Nouvel An. Ils s'étaleront sur une période de 12 à 18 mois et constitueront l'une des principales mesures destinées à réduire les coûts de l'opérateur mobile, devenu le numéro un du pays avec 46 millions d'abonnés depuis la fusion.
Le quotidien américain Washington Post affirme dans son édition de mardi que la réduction des effectifs concernera principalement les salariés des départements administratifs et des services à la clientèle. Cité par le quotidien, le président directeur général de Cingular a affirmé que l'objectif idéal serait de réembaucher ces salariés licenciés une fois absorbés les coûts du rachat.
A ce sujet, lire aussi :

La justice américaine dit oui au mariage Cingular / AT&T (26 octobre 2004)
Cingular achète AT&T Wireless 40,7 milliards de dollars (18 février 2004)
(Atelier groupe BNP Paribas - 25/11/2004)