Financial Times, il existerait dans le nouvel accord (voir la revue de presse du 25/08) une clause de dédommagement (poison pill) dans laquelle BT s'engage à verser 750 millions de dollars à MCI au ...

Financial Times, il existerait dans le nouvel accord (voir la revue de presse du 25/08) une clause de dédommagement (poison pill) dans laquelle BT s'engage à verser 750 millions de dollars à MCI au cas où ses actionnaires refuseraient d'approuver le nouveau projet de fusion. 50 % des actionnaires de BT au moins doivent approuver les nouveaux termes de l'accord lors d'une assemblée générale qui se tiendra avant la fin de l'année. De plus, quels que soient les revers de fortune rencontrés par MCI sur le marché américain, BT s'est engagé à ne pas se retirer de l'accord de fusion de 23 milliards de dollars. Si, à la suite de cette publication, l'action BT accusait une baisse hier de 11,5 pence à la Bourse de Londres, les analystes londoniens, dans leur grande majorité, pensent que le nouvel accord sera approuvé par les actionnaires de BT. (Les Echos - 27/08/1997)