Qu’importe le support, l’utilisateur aura toujours besoin d’écrire des messages ou de rédiger des documents. La startup Tap a créé un wearable qui transforme n’importe quelle surface en clavier, pour tout écran.

Le clavier se porte en wearable pour plus de mobilité

Un clavier universel à peine plus large qu’un bracelet, c’est « Tap Strap », le produit conçu par la société Tap Systems. Sous forme d’un wearable à porter sur les doigts, l’objet permet d’écrire un texte sur n’importe quelle surface : la table de la cuisine, son genou dans le métro, la couverture de son lit, etc. Le wearable est relié à l’écran de son choix (smartphone, tablette, ordinateur, smart TV…) grâce au bluetooth et doté de capteurs de mouvements. Ces capteurs transforment le « tapotement » des doigts sur une surface en lettres, chiffres ou ponctuation.

Pour se servir du dispositif, il est nécessaire d’apprendre les combinaisons de tapotements. L’apprentissage prend une heure selon la société, grâce à une application spécialement créée pour enseigner un alphabet dit « très intuitif ». Par exemple, chaque doigt tapé une fois représente une voyelle. Cette façon d’écrire permettrait d’être hyper mobile – il détient une autonomie de 72 heures - et discret dans la rédaction de documents. Le but du wearable est également d’intégrer les dispositifs de réalité virtuelle.

Rédigé par Cécile Puyhardy
Journaliste